Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer
Retour
Mes premiers congrès avec Petite Emilie - Témoignage

Mes premiers congrès avec Petite Emilie - Témoignage

J’ai rencontré Petite Emilie en mars 2014 quand les malformations de notre petit garçon ont été découvertes et que nous avons eu recours à une IMG. J’ai commencé par lire toutes les informations administratives, commander le livret pour le lire … et puis j’ai commencé à parcourir le forum.

J’ai rencontré des membres du CA de Petite Emilie au cours d’un diner parisien. J’ai eu envie de m’impliquer plus. Je voulais faire quelque chose pour que toutes les mamans, tous les papas aient la « chance » d’avoir l’accompagnement que nous avons eu lors de notre parcours, parce que pour moi cet accompagnement est primordial pour nous aider dans notre chemin de deuil. On m’a alors parlé des congrès et des formations. Trop tôt pour les formations … est ce que je me sens prête pour les congrès ? oui, j’ai envie d’essayer !

Me voilà donc engagée pour les Journées Post Universitaires des Sages-Femmes à Reuilly le 15 octobre 2015.

Je ne serai pas seule mais avec Armelle, qui a déjà fait de nombreux congrès. J’ai un peu peur avant d’y aller. Vais-je avoir des remarques, est ce que je vais pouvoir répondre à toutes les questions, est ce que ça ne va pas être trop dur 1 an et demi après la naissance de mon tout petit ?

Nous arrivons tôt, installons le stand, discutons du congrès, de comment ça se passe, et c’est le premier « coup de feu » avec la pause-café. J’écoute la première intervention d’Armelle et je me lance. Et tout se passe très bien, les sages-femmes sont très à la demande d’informations, de formations. Celles qui nous connaissent déjà sont très heureuses et reconnaissantes de ce que nous faisons et souhaitent savoir ce que nous faisons de plus. Les conversations sont animées, agréables, pleines de bienveillance. Nous parlons du livret, du livre « Léa n’est pas là », de ce qui est important pour les parents et qui peut aider les professionnels dans ce parcours si particulier … les outils pour accompagner les parents.

Je ressors de ce congrès pleine d’une énergie nouvelle en cette journée particulière du deuil périnatal, je ressors en ayant le sentiment d’avoir fait quelque chose dans cette direction qui me semble si importante.

Je confirme donc mon engagement pour le congrès GYPSY le 11 décembre, un congrès autour de la gynécologie et de la psychiatrie, ayant pour thème l’inattendu avec toutes sortes d’intervenants (médecins, mais aussi journalistes, artistes). Je suis avec Marie Hélène, qui n’a pas fait de congrès depuis longtemps. Nous arrivons et avons la surprise d’être le seul stand. Nous sommes très bien accueillies, les organisateurs prennent soin de nous. Ils ont privilégié une « petite association » qui leur parle. Ce congrès est très particulier, presque magique. Des médecins obstétriciens, psychiatres, et des psychologues de toutes les villes viennent nous voir, sont très intéressés par nos actions, par le livret ou le livre de Cécile de Clermont, nous en vendons 8 en moins d’une journée …

Les échanges sont très intéressants, enrichissants, nourrissants. On parle de l’accompagnement des couples, des mamans, de l’importance de cet accompagnement dans le travail de deuil …

Nous avons présenté le livret aux professionnels en tant qu’outil pour eux, mais aussi pour qu’ils le délivrent aux familles afin qu’elles puissent le relire à leur rythme à la maison. Nous avons expliqué notre présence sur les congrès, les formations proposées par Petite Emilie dans les écoles de sages-femmes, les maternités, les PMI. Nous avons également évoqué certaines des questions du forum ainsi que son fonctionnement. Lors de nos échanges avec les professionnelles, nous avons évoqué l’importance de cet outil, de même que la reconnaissance du travail de Petite Emilie.

Les congrès sont de très belles rencontres avec des professionnels, mais également de très belles rencontres entre mamans, qui nous permettent de parler de nous entre 2 pauses « coup de feu ». Des rencontres avec des échanges simples et vrais, des questions que l’on se pose naturellement, sans tabou, en toute écoute et bienveillance.

C’est avec beaucoup de plaisir que je continuerai à représenter Petite Emilie lors de ces congrès afin de rencontrer toujours des nouvelles personnes, de pouvoir parler de l’importance de Petite Emilie, de partager ce que nous avons vécu, comment nous l’avons vécu et comment nous pouvons être accompagnés pour que ce parcours soit le moins douloureux possible.

Juliette

Consultez également
Deuil périnatal : comment vivre l’attente ?

Deuil périnatal : comment vivre l’attente ?

IntroductionDans certaines situations, la pathologie fœtale est connue et non viable, le...

20 juillet 2022
Deuil périnatal : le regard des proches

Deuil périnatal : le regard des proches

La parole du professionnelEn tant que psychologue spécialisée dans le deuil périnatal, je ne...

15 janvier 2022
Accompagnement autour du deuil périnatal : le groupe de parole

Accompagnement autour du deuil périnatal : le groupe de parole

LA PAROLE DES PROFESSIONNELSLa naissance bien que devenue très médicalisée dans nos sociétés...

16 octobre 2021
Les rites et rituels autour du deuil périnatal - Témoignages

Les rites et rituels autour du deuil périnatal - Témoignages

Introduction« Avec force le rite unit et répare là où la mort vient de désunir et meurtrir....

16 octobre 2021
Accompagnements autour du deuil périnatal : Le suivi psychologique

Accompagnements autour du deuil périnatal : Le suivi psychologique

La parole du professionnelEn préambule, il m'apparaît indispensable de dire qu’il n’y a pas de...

12 septembre 2021
Le vécu des soignants confrontés au deuil périnatal

Le vécu des soignants confrontés au deuil périnatal

Bien que la médecine fœtale se soit considérablement développée, certaines trajectoires de vie...

12 juillet 2021