Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer
Retour
Accompagnements autour du deuil périnatal : nouvelle rubrique

Accompagnements autour du deuil périnatal : nouvelle rubrique

Pour cette lettre d’information, Petite Émilie souhaite vous présenter une nouvelle rubrique qui abordera dans les prochains mois les accompagnements possibles autour du deuil périnatal.

Durant la grossesse, du moment de l’annonce de la malformation (lorsqu’il s’agit d’une IMG) au décès du bébé, les parents sont amenés à rencontrer de nombreux professionnels : gynécologue, sagefemme, secrétaire, assistante sociale, puéricultrice, etc… Pourtant, dans la période qui suit le décès du bébé, de nombreux parents peuvent avoir l’impression de ne pas savoir vers qui se tourner ni comment contacter des professionnels spécialisés dans l’accompagnement du deuil périnatal.

A l’aube de cette nouvelle année, Petite Emilie souhaite pouvoir vous apporter un nouveau regard sur les accompagnements humains possibles autour du deuil périnatal. Que ce soit à travers les mots de professionnels ou les témoignages de parents, Petite Emilie vous propose d’aborder ces pistes dans le respect des recommandations médicales nationales.

En tant que parents, vous êtes libres de rechercher le soutien que vous pensez adapté, qu’il s’agisse d’un soutien professionnel ou non. Que ce soit au moment du décès de votre bébé ou des années après. Que cela dure un mois ou vingt ans.

Le vécu des familles confrontées au deuil périnatal diffère, certaines se tourneront vers une aide psychologique, d’autres vers une aide physique ou d’autres encore trouveront de l’apaisement dans l’échange avec des familles endeuillées. L’important est que vous puissiez trouver votre chemin, adapté à vos besoins.

Ainsi, chaque nouvelle lettre d’information sera l’occasion de vous présenter un type d’accompagnement spécifique à travers la parole d’un professionnel et de parents.

Nous espérons que cette rubrique vous plaira !

« Dès que j’ai su que ma grossesse allait s’arrêter l’une des premières choses que j’ai faite fut de demander l’aide d’un psychologue. C’était pour moi une évidence, voir un besoin primordial. A ce moment-là je n’avais pas suffisamment de force, de courage, ou peut-être aussi d’envie pour affronter ce drame sans un accompagnement spécifique. Mais parfois demander de l’aide ce n’est pas facile, parfois on ne sait pas ce qui est mieux pour nous, l’aide qui nous correspond au mieux. Parfois on a même peur, voire honte, de demander secours.

La société nous apprend qu’il faut être fort, indépendant, alors vers qui se retourner quand on ne peut pas l’être?

Nous espérons que cette rubrique pourra donner des instruments, des idées pour qui veut être accompagné dans ce difficile chemin qu’est le deuil périnatal. Parfois l’aide peut être un accompagnement psychologique, parfois une aide physique qui nous permet de libérer des tensions, parfois des échanges avec d’autres parents endeuillés. Parfois c’est un chemin en solitaire.»

Silvia, bénévole à Petite Émilie

«Je n'ai bénéficié d'aucun accompagnement après mon IMG. J'en avais envie mais je ne souhaitais pas voir un psychologue et je ne savais pas trop ce qui existait d'autres. Je pense que cette rubrique permettra aux parents d'avoir des pistes pour être accompagnés en complément de leur suivi médical. Chaque personne a des besoins différents pour surmonter cette épreuve. Les accompagnements comme la psychologie, l'ostéopathie, les groupes de parole... sont autant de moyens pour y arriver. Je trouve important que Petite Emilie propose tous les soutiens possibles aux familles endeuillées, toujours dans un but informatif et sans jugement. Ajouter cette rubrique dans la newsletter trimestrielle s'inscrit pour moi dans la continuité des actions menées par l'association.»

Florine, bénévole à Petite Emilie

«La question de l’accompagnement -ou non accompagnement- des personnes endeuillées me semble importante. Il faut décomplexer les personnes autour de cette question en mettant en avant le fait que cela doit rester un choix ouvert s’offrant à soi tout au long de la vie, une possibilité et non une obligation. Personnellement, j’ai ressenti le besoin de me faire accompagner par un thérapeute plus de 6 ans après mon IMG. C’est arrivé au bon moment et assez naturellement dans mon chemin de deuil. C’est une bonne chose qu’une association comme Petite Emilie informe les personnes confrontées à un deuil périnatal sur les possibilités s’offrant à elles. Je trouve qu’il est également important de mettre en avant des témoignages de personnes ayant surmonté cette épreuve sans pour autant être aidées par un professionnel.»

Amanda, bénévole à Petite Emilie

«Après mon IMG, j'ai été accompagnée par une psychologue. J'ai pris le temps de chercher la bonne personne avec laquelle je me sentais en confiance pour pouvoir échanger et libérer ma parole après mon IMG puis pendant ma deuxième grossesse.

La confiance pour moi est la clef pour un accompagnement réussi.

Certains la trouveront auprès de psychologues, d'autres de psychiatres, certain(es) auprès de leur sage- femme ou d'autres professions para-médicales.

Il faut donc à mon sens, ne pas fermer des portes sous prétexte que... et consulter la personne qui vous aide à vous sentir mieux.»

Justine, bénévole à Petite Emilie

Consultez également
Deuil périnatal : comment vivre l’attente ?

Deuil périnatal : comment vivre l’attente ?

IntroductionDans certaines situations, la pathologie fœtale est connue et non viable, le...

20 juillet 2022
Deuil périnatal : le regard des proches

Deuil périnatal : le regard des proches

La parole du professionnelEn tant que psychologue spécialisée dans le deuil périnatal, je ne...

15 janvier 2022
Accompagnement autour du deuil périnatal : le groupe de parole

Accompagnement autour du deuil périnatal : le groupe de parole

LA PAROLE DES PROFESSIONNELSLa naissance bien que devenue très médicalisée dans nos sociétés...

16 octobre 2021
Accompagnements autour du deuil périnatal : Le suivi psychologique

Accompagnements autour du deuil périnatal : Le suivi psychologique

La parole du professionnelEn préambule, il m'apparaît indispensable de dire qu’il n’y a pas de...

12 septembre 2021
Le vécu des soignants confrontés au deuil périnatal

Le vécu des soignants confrontés au deuil périnatal

Bien que la médecine fœtale se soit considérablement développée, certaines trajectoires de vie...

12 juillet 2021
Accompagnements autour du deuil périnatal : L'ostéopathie

Accompagnements autour du deuil périnatal : L'ostéopathie

Pour cette lettre d’information, Petite Émilie innove avec une nouvelle rubrique, comme annoncée...

16 avril 2021