Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer
Retour
Florine, bénévole de Petite Emilie

Florine, bénévole de Petite Emilie

Je m'appelle Florine, j'ai 27 ans. Je suis mamange d'un petit garçon prénommé Lenny, né sans vie le 16 avril 2019 suite à une IMG pour syndrome polymalformatif. Je suis aussi future maman d'une petite courgette prévue pour début juin.

Quand nous avons appris que notre fils était malade, je suis tombée de haut, de très très haut, comme beaucoup. Pour moi, ça n'arrivait qu'aux autres, pour moi, c'était rarissime. J'ai appris depuis que de nombreux parents sont confrontés au dur choix de l'IMG, à la perte de leur enfant, au deuil périnatal.

Les jours qui ont suivi l'annonce du diagnostic, j'ai très peu dormi. Je me rappelle me lever dans la nuit et aller chercher des informations sur Internet. J'avais ce besoin de savoir, de comprendre. Quelle était la maladie de mon petit garçon ? Est-ce que certains s'en étaient sortis ? Puis, une fois la décision prise d'interrompre la grossesse, mais c'est quoi exactement une IMG, ça se passe comment ? Il faut penser à quoi ? Comment on l'accompagne notre petit bout ? On a le droit à quoi ? Est-ce qu'il souffre ? Est-ce qu'on va s'en remettre, nous parents ? etc…

J'ai vite compris à travers mes recherches nocturnes que pour à peu près toutes les questions, le forum de la Petite Emilie avait des réponses. Des parents que je trouvais (et trouve encore !) très courageux, partageaient leur expérience, expliquaient ce qu'ils avaient mis auprès de leur ange, un doudou, une lettre, un body…, s'ils avaient choisi de le voir ou non et pourquoi, ce qu’on pouvait faire à la maternité, ce qu'on allait nous demander, ce que l'on ressentait les premiers jours d'après... Cela a été salvateur, je n'ai aucun regret par rapport à mon IMG. J'ai fait tout ce que je pouvais avant et pendant, et je continue encore aujourd’hui sur le long chemin du deuil. L’association a agi à la fois comme conseillère, soutien, guide et espoir.

Après ce qu'elle m'a apporté, je ne pouvais que chercher à participer à mon tour, pour aider comme on m'a aidé. De plus depuis ce drame, je ressens le besoin de donner aux autres, j'ai profondément changé et j'ai promis à mon fils d'essayer de faire le plus de bien possible autour de moi. J'aimerais aussi montrer l'exemple à ma fille et qu'elle soit fière de sa maman, fière de notre histoire de famille un peu particulière.

Peut-être au fond que c'est aussi une manière de me prouver que je n'ai pas perdu mon fils « pour rien ». Cela faisait également plusieurs années que je cherchais une cause à défendre, j'ai trouvé celle qui me correspond. J'ai pu rencontrer récemment les membres de l'équipe au cours d'une réunion et l'esprit d’entraide, de tolérance et de bienveillance qui en a émané m'a conforté dans mon souhait.

J'ai donc proposé mon aide pour la lettre d'information trimestrielle et pour les formations. Je devrais également intégrer le conseil d'administration prochainement ce qui me permettra de m'impliquer pleinement dans les activités et décisions de l’association. J’espère pérenniser le travail formidable que l'association a accompli et continue d'accomplir chaque jour ; et ainsi apporter ma petite pierre à l’édifice en rejoignant l'aventure !

Consultez également
Portait d'Audrey

Portait d'Audrey

33 ans, bénévole à Petite Emilie et membre du conseil d’administration depuis avril 2022 en tant...

20 juillet 2022
Bleuenn, bénévole de Petite Emilie

Bleuenn, bénévole de Petite Emilie

Je m'appelle Bleuenn, j'ai 33 ans. Je suis la maman d'une petite fille de 3 ans et demi, d'un...

16 avril 2022
Julien, bénévole de Petite Emilie

Julien, bénévole de Petite Emilie

Je m’appelle Julien, j’ai 35 ans et je vis dans un petit village des Pyrénées-Orientales....

10 janvier 2021
Morgane, bénévole de Petite Emilie

Morgane, bénévole de Petite Emilie

Je m’appelle Morgane, j’ai 31 ans et je vis à Strasbourg. J’exerce le métier passionnant de...

17 juillet 2020
Amanda, bénévole de Petite Emilie

Amanda, bénévole de Petite Emilie

Je m’appelle Amanda. J’habite dans la petite couronne  parisienne et je travaille dans la...

4 janvier 2020