Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer
Retour
Les portraits des sages-femmes bénévoles en 2015

Les portraits des sages-femmes bénévoles en 2015

Une nouvelle fois, nous vous présentons quelques-uns des visages de l’association Petite Emilie. Cette fois, des sages-femmes bénévoles.

Christelle

Sage-femme depuis 2001, j’ai longtemps exercé à la maternité des Diaconesses à Paris avec Laurence, sagefemme et membre active du conseil d’administration.

storage?id=2195183&type=picture&secret=gHdfGMLEm6nMNGYDbhz8um7XiKOlgOEHSjmtzDdK&timestamp=1646129099

C’est grâce à elle que j’ai découvert Petite Emilie : elle m’a parlé des modules de formation qu’elle avait mis en place avec Cécile, que je connaissais aussi, et souhaitait créer d’autres binômes maman/sage-femme pour répondre à toutes les demandes.

J’ai tout de suite été séduite par cette fabuleuse idée ! Le deuil périnatal et son accompagnement sont des sujets tellement difficiles et polémiques en maternité, que je me suis très vite sentie plus que concernée. Et comme j’aurais aimé bénéficier de ce type d’intervention au cours de mes études…

Depuis quelques années maintenant, et avec beaucoup de mamans différentes, je participe donc, autant que je peux, à ces sessions de 3h en école de sages-femmes, en PMI et en maternité. Il m’arrive de tenir le stand de Petite Emilie dans des congrès, toujours en binôme.

Que de riches rencontres et d’émouvants échanges… Quels que soient nos interlocuteurs le besoin d’informations, d’écoute et de partage est particulièrement poignant. Je suis admirative du courage et de l’amour de toutes ces mamans Petite Emilie que j’ai eu l’occasion de croiser en binôme. Moi je n’ai l’impression que de partager mon expérience « professionnelle », mais elles, elles donnent tellement plus.

J’exerce actuellement en cabinet libéral. Mon accompagnement auprès des femmes n’est bien évidemment plus le même, mais avoir beaucoup travaillé et échangé sur le deuil périnatal m’a donné une certaine facilité à ouvrir le dialogue, à d’autres moments, parfois pendant cette grossesse ou après, parfois pour la fratrie, parfois pour accompagner la grossesse suivante et un autre bébé …

Hélène

storage?id=2195184&type=picture&secret=FiUlNOgSgDYMAUJf1wAdBZtltO08SDfnSU7hcy7D&timestamp=1646129121

34 ans, mariée, 2 enfants de 4 et 6 ans, Sage-Femme depuis 9 ans à la Maternité des Diaconesses. Assez rapidement, j'ai souhaité accompagner des femmes qui se trouvent confrontées à un deuil périnatal. Accueillir la mort, moi qui ai pertinemment choisi ce métier pour la vie, le bonheur, l'émotion ? Et bien, oui, les deux extrémités se rejoignent parfois et même se télescopent. J'accompagne alors des couples à faire avec cette mort qui n'a aucun sens. Quoi dire? Que faire? J'ai bénéficié d'un compagnonnage, essentiel dans notre profession, qui m'a appris que les mots peuvent faire mal et impacter longtemps les familles, qu'il n'y a pas de parole à dire pour être juste. Un savoir être, être juste là et humaniser au maximum cet évènement car c'est bien un être humain que l'on accueille, un être humain, ni un problème, ni un monstre. Petite Emilie a été une source d'informations inestimables qui m'a permis de mieux répondre aux parents. Quels sont leurs droits? Quels sont les cadres législatifs en fonction du terme... Pour la majorité des sages-femmes, l'administratif autour de ces naissances est souvent ardu et difficile à retenir. Petite Emilie donne des informations claires, précises et fiables. Dans un deuxième temps, je suis allée voir le forum, pour mieux comprendre l'évolution des émotions des parents dans le temps, leurs regrets, leurs satisfactions afin d'ajuster mes propositions lors de leur prise en charge.

J'ai la chance de travailler aux côtés de Laurence, sage-femme très investie dans l'association, qui m'a proposé de participer à différentes formations.

Depuis quelques temps, je fais des interventions dans une école de sage-femme pour offrir les apports de Petite Emilie dont j'estime avoir manqué lors de ma formation initiale. J'ai fait également des interventions en PMI où il est riche de recueillir le témoignage des professionnels qui retrouvent ces mêmes parents plus à distance de l'évènement.

Consultez également
Portait d'Audrey

Portait d'Audrey

33 ans, bénévole à Petite Emilie et membre du conseil d’administration depuis avril 2022 en tant...

20 juillet 2022
Bleuenn, bénévole de Petite Emilie

Bleuenn, bénévole de Petite Emilie

Je m'appelle Bleuenn, j'ai 33 ans. Je suis la maman d'une petite fille de 3 ans et demi, d'un...

16 avril 2022
Julien, bénévole de Petite Emilie

Julien, bénévole de Petite Emilie

Je m’appelle Julien, j’ai 35 ans et je vis dans un petit village des Pyrénées-Orientales....

10 janvier 2021
Morgane, bénévole de Petite Emilie

Morgane, bénévole de Petite Emilie

Je m’appelle Morgane, j’ai 31 ans et je vis à Strasbourg. J’exerce le métier passionnant de...

17 juillet 2020
Florine, bénévole de Petite Emilie

Florine, bénévole de Petite Emilie

Je m'appelle Florine, j'ai 27 ans. Je suis mamange d'un petit garçon prénommé Lenny, né sans vie...

24 avril 2020
Amanda, bénévole de Petite Emilie

Amanda, bénévole de Petite Emilie

Je m’appelle Amanda. J’habite dans la petite couronne  parisienne et je travaille dans la...

4 janvier 2020